MAØ : La Nouvelle Révélation Musicale Vannetaise

FRENCH CORNER, INTERVIEWS, MUSIC

Le 14 décembre dernier, la jeune chanteuse Maiween Ragueneau, connue sous le nom de MAØ, a mis le feu au nouveau bar artsy de Vannes, le Dédale Café. Cette release party en l’honneur de son premier EP, « I’m high » a rassemblé amis, familles et amateurs de musique.

Son premier fait d’armes a été, sans l’ombre d’un doute, un concert sur la grande scène du Port de Vannes à l’occasion de la Fête de la Musique 2018, connue pour avoir accueilli un grand nombre d’artistes français, déjà célèbres ou célèbres en devenir. Un moment brillant où la chanteuse a réussi à conquérir la foule vannetaise en un temps record grâce à sa légèreté et son aisance folle. Suite à cela, elle a su garder le public en haleine avec la promesse d’un nouvel EP sorti en décembre 2018.

La Vannetaise a toujours eu le don de capter l’attention. Une voix rauque, un style bien à elle et quelques concerts de rue lui ont permis de se faire repérer par un directeur artistique. « Tout s’est enchainé très vite. Il y a seulement eu deux jours entre le moment où j’ai été repérée et celui où j’ai pu enregistrer des chansons en studio. Je suis très reconnaissante d’avoir eu cette opportunité ».

L’Echonova : un tremplin indispensable

Au même titre que les groupes Albatross et The Sunvizors, MAØ a profité du dispositif « Go » de l’Echonova à Saint-Avé. Cette salle de concert offre un programme d’un an pour soutenir la création musicale et accompagner les artistes en vue de développer une audience régionale voire nationale. Cette année de formation en chant et gestion de scène qu’elle a effectuée en 2017 lui a permis de se professionnaliser davantage.

Baignant dans un univers artistique depuis toute petite, MAØ a su s’imprégner de divers univers : peinture, écriture, poésie ou encore cinéma. Éclectique, mais également nomade. Un autre élément clé participe à cet état d’esprit : les voyages. Pour autant, son âme de bohème n’a connu qu’une constante dans sa vie : la musique. Ses productions s’inspirent d’ailleurs des différents genres qui ont bercé son enfance : Musiques du Monde, Hip Hop, Soul, Pop…. En passant par Amy Winehouse, The Hornets, Janice Joplin, The Cranberries. La liste est loin d’être exhaustive car elle évolue constamment : l’ouverture d’esprit et la découverte sont des critères primordiaux pour la jeune femme. Ses lead singles « I’m High » et « Dance », originaux et décalés, ont fait l’unanimité. Le groove festif sert à merveille des mots choisis, profonds et entraînants.

Depuis un an, MAØ commence donc à se faire une place sur la scène vannetaise et elle ne compte pas s’arrêter là. En effet, la jeune femme, montée sur ressorts, commence l’année avec des projets toujours plus excitants : elle assurera la première partie de Soom-T à l’Echonova le 9 Mars et participera aussi à de nombreux festivals français. À vos agendas !

Article écrit le 15 février pour Les Échos Vannetais.